Sur pgcband.com, nous parlons fréquemment aux lecteurs de la possibilité de jouer à des jeux de casino sur internet. Cependant, nous voulons vous rappeler qu’il est important de jouer à ces jeux pour le plaisir et de le faire de manière responsable. Jouer aux machines à sous et autres jeux de table peut être un passe-temps divertissant et passionnant, mais pour certaines personnes, il peut se transformer en quelque chose de potentiellement dangereux et destructeur.

Si vous commencez à vous inquiéter en jouant et que vous commencez à perdre le contrôle, nous voulons que vous sachiez qu’il existe des ressources disponibles pour vous aider à mieux comprendre le problème et éventuellement recevoir de l’aide. Cela fait partie de notre engagement à fournir un environnement sécuritaire et responsable à nos lecteurs.

Reconnaitre le problème

Il n’y a rien de mal avec le jeu, et même les gros joueur qui apprécient miser des sommes importantes de façon régulière, cela ne fait pas nécessairement d’eux des «joueurs à problème». Même les joueurs occasionnels qui s’engagent dans des jeux à faible risque peuvent avoir un trouble, en fonction du comportement qu’ils présentent en rapport avec le jeu.

Divers organismes ont proposé des critères sur la reconnaissance et le diagnostic des troubles du jeu. Les critères suivants sont ceux utilisés par l’American Psychiatric Association et sont présents dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (plus connu sous le nom de DSM-5):

  • L’individu a besoin de jouer avec des quantités croissantes d’argent afin de sentir l’excitation.
  • Les tentatives pour réduire ou arrêter de jouer provoquent une agitation ou une irritabilité.
  • Ils ont à maintes reprises échoué dans leurs efforts de contrôler ou d’arrêter la partie.
  • Ils sont souvent préoccupés par le jeu.
  • Le jeu est utilisé comme moyen de traiter les sentiments de détresse.
  • Ils poursuivent leurs pertes, parient davantage pour essayer de récupérer de l’argent qui a été perdu.
  • Ils mentent à leurs proches afin de dissimuler combien ils jouent.
  • Leurs activités de pari ont compromis ou causé la perte d’une relation majeure, d’un emploi ou d’une opportunité éducative.
  • Ils ont compté sur d’autres pour leur fournir de l’argent afin de couvrir leurs obligations financières après avoir perdu de l’argent à cause du jeu.

Si vous observez un ou deux de ces comportements chez vous ou chez un proche ce n’est peut-être pas suffisant pour diagnostiquer un problème sérieux, mais si plusieurs d’entre eux s’appliquent à vous, vous pourriez avoir un problème. Un trouble est considéré comme doux si au moins quatre de ces critères sont respectés; Six critères permettent un trouble modéré, tandis que huit ou plus indiquent un problème grave.

Si vous ne savez pas si un tel diagnostic vous concerne, il existe des ressources que vous pouvez utiliser pour vous aider à déterminer cela. De nombreuses organisations offrent des auto-évaluations, comme ce questionnaire réalisé le psychologue Henri Lesieur.

Obtenir de l’aide

Si vous croyez que vous ou un être cher a un problème de jeu, il est important de comprendre qu’il s’agit d’une maladie qui peut être traitée comme n’importe quelle autre. La plupart des juridictions qui offrent des jeux de casino ont mis en place des ressources pour aider ceux qui en ont besoin, et même si ce n’est pas le cas dans votre pays, il existe de nombreux professionnels formés qui savent comment aider les personnes qui présentent des problèmes de jeu.

Si vous souhaitez parler immédiatement à quelqu’un de votre situation, de nombreux pays ont mis en place des lignes directes qui peuvent vous fournir des ressources, des informations et des instructions sur la façon d’obtenir de l’aide. Généralement, ces lignes téléphoniques sont absolument gratuites et disponibles 24h/24 pour toute personne qui pourrait en avoir besoin.

Beaucoup de gens qui constatent qu’ils sont des joueurs compulsifs recherchent des groupes d’entraide où ils peuvent discuter et travailler à travers leurs problèmes avec d’autres personnes qui ont traversé (ou sont au milieu) du même processus. Les joueurs anonymes et les parieurs anonymes sont deux organisations populaires et gratuites qui offrent des rencontres à travers le monde.

Pour plus d’aide, vous voudrez peut-être chercher un psychologue qui se spécialise dans les troubles du jeu. Dans de nombreux cas, il existe des traitements ambulatoires, et les gouvernements fournissent souvent de l’aide à ceux qui ne peuvent pas se permettre ces soins.

Même si vous ne savez pas si vous avez un problème ou non, vous avez peut-être atteint le point où vous n’êtes plus certain de votre capacité à contrôler votre envie de jouer même si vous ne pouvez pas vous le permettre. Si tel est le cas, vous voudrez peut-être vous ajouter aux listes d’auto-exclusion qui pourraient vous empêcher de jouer même si vous le souhaitez. La plupart des juridictions locales (et les casinos terrestres) ont des listes qui peuvent légalement vous empêcher d’entrer dans un casino soit de façon permanente, soit pendant une période prédéfinie. De nombreux sites en ligne vous permettront également de vous exclure de leurs jeux et, dans les juridictions réglementées, l’agence gouvernementale qui supervise l’industrie du jeu peut également avoir ses propres listes qui vous empêcheront de jouer sur un site autorisé.

Si vous croyez que vous ou quelqu’un que vous connaissez peut-être un joueur compulsif, nous vous invitons à demander de l’aide. Nous espérons que ces ressources et d’autres personnes vous aideront sur la voie de la récupération. Veillez à jouer de manière responsable sur les casinos en ligne et terrestres.

Pour obtenir de l’aide en France rendez-vous sur le site www.joueurs-info-service.fr, leur équipe est aussi à votre disposition par téléphone au 09 74 75 13 13.